Les maisons neuves sont-elles moins énergivores ?

Depuis 1974, plusieurs réglementations thermiques se sont déjà succédées obligeant les promoteurs immobiliers à plus d’efforts dans le cadre de la réduction des factures énergétiques. Aujourd’hui, la RT2012 va beaucoup loin, imposant une division par 3 (de 150 kWh/m²/an contre 50 kWh/m²/an) de la consommation énergétique des bâtiments neufs résidentiels ou destinés à un usage tertiaire.

Quelles sont les implications de cette réglementation ?

Une maison neuve construite selon les normes de la RT2012 offre de nombreux avantages, dont les plus directs sont :

  • La réduction de la consommation d’énergie du bâtiment. Sur ce plan, la RT2012 suggère une meilleure orientation et une meilleure isolation du bâtiment neuf pour réduire les factures de chauffage à moins de 250 EUR pour un bâtiment de 100 m².
  • Un plus grand respect de l’environnement : en effet, grâce à cette nouvelle réglementation, les rejets de CO2 liés au bâtiment seront également divisés par 3.
  • Un meilleur confort thermique : il est la résultante de la bonne orientation, une meilleure conception et une meilleure isolation du bâtiment. D’ailleurs, l’étiquette « efficacité énergétique » vient emboîter le pas à cette mesure, en proposant un choix des menuiseries au bâtiment en fonction de la zone géographique où il sera construit. Cela implique également une meilleure isolation acoustique des locaux.

Les maison neuves consomment moins d'énergie et vous permettent de dormir sur vos deux oreilles

Enfin, on retiendra que la RT2012 permet également d’améliorer la valeur du bâtiment sur le marché de l’immobilier, aussi bien à la revente qu’à la location. C’est là un autre avantage financier, car faut il encore le préciser, un bâtiment construit suivant la règlementation RT2012 revient plus cher. Cependant, les coûts sont très vite compensés par les économies d’énergie réalisées.

Pourquoi miser sur une excellente menuiserie ?

Un bâtiment respectant les recommandations de la RT2012 est confortable aussi bien l’hiver que l’été, tout en permettant de réaliser des économies d’énergie. La clé de la réussite de cette prouesse tient en plusieurs points, dont le choix de la bonne menuiserie est la voûte.

Les portes et fenêtres : dans une maison, les plus grosses déperditions d’énergie sont le fait des fenêtres, des portes ou des toitures vétustes, non adaptées ou ne respectant pas les normes. Il faut donc penser au respect de l’étiquette des menuiseries en matière d’isolation suivant les zones géographiques concernées. Dans certains cas, le double vitrage n’est pas suffisant; il faut alor penser à un triple vitrage à basse émissivité.

La ventilation du bâtiment : elle est importante pour une bonne aération des pièces. Convenablement installée, elle participe au chauffage du bâtiment.

Vous aimerez aussi certainement

Les avantages fiscaux pour une maison RT2012
Profitez de l’éclairage d’un professionnel de la menuiserie
Vous reprendrez bien une petite extension en bois ?
Maison passive : le principe !